Skip to content

Rythmes du monde…

GUMBOOTS

Le gumboots, ou « gum boots dancing » a été élaboré à l’origine par les mineurs d’Afrique du sud qui, sans langage commun pour communiquer entre différentes ethnies, et surtout opprimés par l’interdiction de se parler, dans un régime colonial éprouvant, avaient besoin d’exprimer une légitime souffrance et de se solidariser face à l’adversité… Peu à peu la danse gumboots entrera dans le folklore local, puis commencera à franchir les frontières par l’intermédiaire de danseurs et de spectacles. Aujourd’hui le gumboots, reconnu comme expression artistique à part entière, fait sa place sur les scènes et dans l’enseignement.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

PERCUSSIONS CORPORELLES

Les percussions corporelles ou bodyrythme ou bodypercu… ont certainement toujours existé ! On en trouve des exemples partout à travers le monde et dans toutes les cultures, ça commence avec les claquements de main… Quelques artistes bien inspirés comme keith terry ou les « barbatuques » ont contribué à faire avancer le concept.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

PERCUSSIONS URBAINES

Les percussions urbaines ou l’art de chercher le rythme avec tout et n’importe quoi, balais, ballons, poubelles… Avec le groupe « stomp » comme précurseur la porte est ouverte aux créativités…

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

DANSE AFRICAINE

Les danses africaines (de l’ouest), entretiennent un lien particulier avec le rythme. Le rapport musique/danse et percussionniste/danseur propose une expression toujours réinventée et un système fascinant de communication entre les deux. Les cours de plus en plus nombreux témoignent du succès d’une pédagogie différente qui laisse une large part de plaisir dans un apprentissage énergique.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

PERCUSSIONS

Africaines : de l’Afrique de l’ouest, (Mali / Burkina / Senegal / Guinée / Cote d’ivoire) ;djembé, dun-dun, sabar, tama, shekere cloches… du Benin, du Congo


Brésilliennes : instrument batucada ; timba, surdo, ganza… pagode, samba de coco, samba reggae, timbalada…


– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

CLAQUETTE / SAND DANCE

Ou tap dance, une des premieres disciplines qui ait fait le lien entre danse et percussions et qui a surtout fusionné les cultures européennes (danse en sabots irlandaise) et africaines (percussion/danse et jazz). Le sand danse, très proche, se danse sur une fine couche de sable en intégrant d’autres sonorités.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

SETAPA / TSUTSUBE / SETSWANA

Danse du nord-est du botswana exécutée lors des cérémonies de mariage par les jeunes garçons et les jeunes filles.


– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

PATIS / PHATHISI

Danse de la région de kweneng en Afrique du sud, effectuée avec des peaux autour des tibias, et dont le son frappé à la main évoque celui des tambours. Cette danse est pratiquée par les hommes lors de la saison des récoltes.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

CHANT

Cris, polyphonie, rap, chants du monde, beatbox, rire (!)…
La voix comme instrument rythmique et son enchaînement évident vers l’harmonie…